Gravelines (59820)

Gravelines est une ville du Nord de la France, à proximité de Dunkerque et qui a la particularité d'avoir été photographiée vue du ciel à de nombreuses reprises et à l'époque de sa fête foraine ! De quoi ravir les passionnés du monde forain, toujours à l'affût d'une photo rare et originale !

Voici pour commencer deux vues aériennes de la fête du centre ville de Gravelines (aux environ du 15 août) dans les années 80. En zoomant sur la première, on devine quelques manèges comme le Tourbillon de Mr Vercucques dans sa première version ainsi que le skooter de la même famille qui sont depuis longtemps des habitués de cette ducasse !

Un autre zoom sur cette seconde vue nous permet de découvrir le manège d'auto-skooters sous un autre angle. Cette fois on voit beaucoup moins le Tourbillon, en revanche ce qui s'offre à nous c'est ce manège à la toiture et à la bache de fond jaune qui n'est autre qu'un petit monstre des mers ! Ce métier appartenait aussi en ce temps là à la famille Vercucques et parcourait un certain nombre de fête de la côte d'Opale tout comme le Tourbillon !

Un autre agrandissement sur le premier plan cette fois nous révèle un bel ensemble de convois forains garés à proximité des remparts ! Unics, Berliets et autres Saviems ne manquaient pas d'enrichir le parc des véhicules forains en ce temps là !

Sur cette troisième vue de Gravelines, on retrouve les mêmes métiers mais on a changé de quartier. On se retrouve ainsi à proximité du bord de mer à Petit Fort Philippe ! Apparament il s'agit cette fois d'un autre skooter, peut être de taille un peu plus petite que le précédent. Le Tourbillon est toujours là, accompagné d'un enfantin au toit jaune et munit d'un lanterneau qu'on pouvait aussi voir sur la vue de Graveline-centre.

Si la fête existe toujours, les métiers ne se placent plus vraiment de la même façon en raison d'aménagements urbains pour le moins contraignant pour les forains... Le skooter (Chez Violette, aujourd'hui) monte désormais sur la droite du Tourbillon. Ce dernier a lui cédé la place au matterhorn New Spring (ex-GoldenFly), dont l'ancien propriétaire fut aussi durant une époque le propriétaire du Tourbillon ! Occasionnellement l'Alaska est lui aussi venu remplacer le matterhorn.

Restons à Petit Fort Philippe, mais changeaons d'époque pour revenir dans les années 50. Cette superbe vue aérienne nous fait ainsi découvrir la même fête près de 30 ans plus tôt. La fête était ainsi beaucoup plus modeste...

A gauche de la place quelques stands et roulottes ainsi qu'un petit manège pour enfant qui semble être un petit train.

Sur la droite, un manège des plus imposant puisqu'il s'agit du Monstre des Mers de Mr Lenoir, un manège malheureusement disparu depuis les années 80 ! A cette époque il monte ainsi sur ce bout de place, bien avant que les autres Tourbillon, New Spring et Alaska ne lui succède !

Autre vue sur Petit Fort Philippe, autre édition de la fête, mais toujours plus ou moins à la même époque. En ce temps là, les convois et caravanes avaient la permission de stationner tout le long du chenal, ce qui était pour le moins impressionnant et impensable aujourd'hui quand on sait à quel point les places de parkings sont précieuses pour les habitants des villes !

Un agrandissement sur la place nous permet de retrouver le Monstre des Mers qui a revêtu sa bâche de toit cette fois. On distingue même la roulotte de Mr Lenoir stationnée juste derrière le métier ! Deux enfantins meublent un peu plus l'espace cette fois-ci dont l'un pourvu d'un lanterneau. Etant encore bâchés à cette heure-ci on en déduit que la fête est fermée...

Une vue sur les convois et les roulottes est tout aussi intéressante et nous fais regretter de ne pas avoir connu tout ce beau matériel aujourd'hui pour l'essentiel parti à la ferraille...

Une autre carte postale avec vue sur cette fête, prise aussi à la même époque et en version colorisée, est aussi disponible ! Hormis une vaste loterie et un petit kiosque qui fait penser à un manège de poneys, on trouvait aussi une autoroute qui montait sur ce bord de mer. L'un de ses convois, un superbe fourgon profilé est garé juste à côté de la caisse en marche arrière. Quelques autres camions attendent sagement à l'écart de la fête dans l'extrême gauche de la photo.

Texte : Julien M.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site