Tagada (1)

Le Tagada est un manège qui a fait son apparition dans les années 70 et 80 et qui se veut une attraction originale et conviviale. Celui-ci est certainement un des tout premier modèle, mais il a le mérite d'avoir été très bien conservé et des tons proches de l'originel.

Ce métier fort sympathique, et qui ne manque pas de créer l'ambiance auprès des groupes de jeunes, tourne essentiellement dans le Nord et dans l'Aisne. C'est justement dans l'Aisne, à l'occasion de la fête de Laon par exemple qu'il se retrouve pourvu de son décor, qu'il n'arbore qu'occasionnellement!!

Dans les cas où il monte son décor, l'enseigne se retrouve donc nettement surélevée.

Si vous ne l'avez pas encore compris, le principe du Tagada est simple : un plateau incliné (ou assiette) avec tout autour un banc pour s'asseoir. Pas besoin de harnais, puisque le but de ce métier est de tenir debout au centre de l'assiette pendant qu'il tourne sur lui même et penche sur les côtés et vers l'avant grace à de puissants verrins hydroliques.

Mieux vaut donc y aller entre amis et ne pas avoir peur d'être secouer, voire de tomber. Ce métier trouve surtout sa clientèle parmis les adolescents intrépides!

L'amusement étant communicatif c'est dans les heures de pointe de la fête qu'on apprécie le mieux le Tagada!

Retrouvons le quelques années plus tôt (à Condé sur Escaut), dans une version antérieure. A l'époque l'assiette était noire et non jaune.

Côté convoi, le métier est des plus pratique. L'assiette se replie sur cette longue reporque articulée, dont l'essieu avant se sépare au moment du montage, portant à lui seul la caisse!

Un simple porteur Scania est nécessaire pour transporter le reste : planchers, barrières et décors.

Retrouvons donc le convoi du Tagada sur la fête de Caudry dans le Nord. A ce stade l'unique convoi vient d'arriver et s'apprête à prendre possession de son emplacement...

La remorque est pratiquement dans ses marques et les forains ont déjà déployé quelques éléments sur lesquels viendra se poser l'assiette...

Quelques heures plus tard et le manège a déjà pris forme! L'assiette est en place et un plancher en alu viendra bientôt prendre place sur les chevalets disposés tout autour en arc de cercle.

Et voilà le résultat vu de derrière, une fois le montage achevé. La remorque a totalement disparue...

Bientôt le Tagada accueillera les jeunes caudrésiens avant de repartir sur les routes pour égayer les fêtes comme il le fait depuis de nombreuses années...

Textes : Julien M.

Photos : Philippe C. et Julien M.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site