Dancing Fly

Le Dancing Fly, vaste métier tourna pendant de longues années dans la région Nord-Pas-de-Calais. Il laisse encore derrière lui beaucoup de bons souvenirs, participant aussi bien à des fêtes moyennes que des fêtes de tailles plus importantes. Ce type de métier de construction Mack, se veut une attraction familiale proche des Hully Gully qui lui ont précédés, et pour cause, celui-ci est un Hully Gully modifié, ses nacelles ayant été remplacées entre temps.

Beaucoup de similitudes avec un Hully Gully donc, à commencer par l'axe de rotation. Les voitures tournent sur elles mêmes de façon décentrées, car un système de levage tournant lui aussi sur lui même vient les soulever et les incliner à 45°... Son superbe plancher en bois, typique aux Hully Gully ne manque pas de nous informer sur son ancien aspect et appellation...!

Autre différence avec un Hully Gully, et qui donne un petit plus au niveau du confort et de la sensation : le fait que les voitures ne sont pas fixes, mais balancent comme sur un matterhorn. 

Sur cette vue au dessus du métier prise à Maubeuge (59), le métier prend de la vitesse et commence son ascension...

Et voici le métier incliné au maximum à présent, ce qui nous permet de voir le puissant verrin qui lève la structure toute entière tout en tournant sur lui même!

Etant donné le mouvement dessiné par le manège, la place quil prend est forcément plus grande qu'une chenille ou un matterhorn traditionnel. Son impeccable plancher en bois dessine une vaste étoile d'un diamètre impressionant...

Une vue originale à l'ombre d'un chateau d'eau à Anzin (près de Valenciennes).

Voici le métier vu de derrière cette fois. Une photo qui donne une idée de l'immensité de son décor!

Retrouvons le Dancing Fly de soir à Valenciennes. Avec ses nombreux cabochons, son enseigne et ses caches-poteaux, il ne manquait jamais d'attirer l'oeil!

Et voici l'imposante enseigne lumineuse qui surplombe le métier!

De nuit, avec un bon appareil à fumée à disposition, l'ambiance est assurée!

Côté convoi, le métier est pourvu de 2 porteurs Volvo soigneusement assortis par le forain. Celui-ci, un F10 est pourvu d'une belle caisse crénelée typiquement foraine.

Second Volvo, ce F12 est lui aussi dans les mêmes couleurs que le premier. Celui-ci transporte entre autre toutes les voitures, et tracte la remorque-centre les jours de convoi.

Retrouvons les 2 porteurs à Caudry quelques années en arrière, à l'époque où le second Volvo n'était pas encore repeind. On voit bien que sa caisse a été réhaussée justement pour accueillir les voitures.

Et voici la remorque-centre, toujours pendant le montage à Caudry. A ce stade il reste encore beaucoup de boulot : la semelle est seulement en court de calage...

Cette remorque de grande longueur transporte à elle seule : la mécanique, les bras, la semelle et les planchers.

La voici attelée au porteur, un jour de convoi.

Croiser le convoi du Dancing Fly arrivant en ville est une chance qui a été donnée à notre fidèle photographe Philippe, qui a pu le croiser à l'occasion de la fête du Nouvion en Thiérache dans l'Aisne!

La suite du convoi n'est jamais bien loin, le second Volvo étant évidemment utile pour tracter la caravane!

Textes : Julien M.

Photos : Philippe C. et Julien M.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×