Break Dance Extrême

Parcourant les plus grandes fêtes foraines de la région : Lille, Dunkerque, Hazebrouck, St Omer..., mais aussi bien d'autres départements à travers toute la France, le Break Dance Extrême s'est imposé pour beaucoup comme étant l'un des plus beau break-dance de l'hexagone. Depuis sa mise en circulation au milieu des années 80, ce manège construit par Sobéma a connu de multiples modifications avant de devenir l'impressionnante et belle machine qu'il est aujourd'hui.

Difficile d'avoir une vue d'ensemble digne de ce nom pour photographier le Break Dance Extrême tant il est imposant. Le voici pourtant relativement bien placé à la fête d'Hazebrouck pour que vous puissiez l'admirer dans toute sa splendeur...

Vue sur le plateau et ses voitures, identiques à celles du Méga Dance.

Parmis les transformations du manège au cours de sa carrière, en voici une de taille : l'équipement sous le plateau de verrins permettant aux voitures de se lever. Un atout pour la sensation qui est devenu presque incontournable sur les manèges de ce type !

Revoici le métier de nuit où on peut encore mieux apprécier sa riche décoration et ses multiples éclairages !

Parmi la déco du manège, ces poteaux impressionnant au mombre 4 (qui ont récemment été remplacés) et qui rappelle un peu ceux des premiers break-dance Huss.

Vue sur l'imposante enseigne qui n'échappe au regard de personne...

la caisse a elle aussi fière allure avec sa déco intégrale son enseigne. Thème de prédilection du manège : les monstres du film "Gremlins"!

Ces chers Gremlins se sont d'ailleurs faufilé un peu partour sur le métier, jusque derrière la caisse !

Une vue de derrière du métier, nous fait prendre conscience de sa démesure... Il est clair qu'il ne faut pas avoir le vertige pour monter un tel décor !

Retrouvons le Break Dance Extrême pendant la phase du montage... On commence par déplier le plateau sur lequel repose une partie des voitures.

Comme sur les autres breaks Sobéma la semi du centre se soulève par l'arrière. D'imposants chevalets on déjà pris place autour pour recevoir le futur plancher du manège.

Et voici où se trouvent les autres voitures du manège. Dans une vaste semi dont le hayon rappelle presque celle d'un skooter.

En plus du hayon, c'est surtout un puissant bras pourvu d'un palan qui permet aux voitures de passer de la semi à leur place sur le manège. Leur forme et l'absence de roues les rendraient en effet bien difficiles à porter à la main...

D'ailleurs sur le Break Dance Extrême beaucoup d'éléments nécessitent l'intervention d'une grue. C'est ce superbe tracteur Scania qui en est pourvu. Il a aussi la fonction de tracter la remorque du centre les jours de convois.

Voici donc l'impressionnant ensemble (+ la caisse) stationné à Cambrai (59) et prêt à prendre la route pour la foire aux manèges de Lille (59) !

Ce porteur Scania du même modèle que le tracteur, a quant à lui un rôle de groupe-atelier auprès du manège.

Troisième et dernier convoi, la semi qui transporte décorations et voitures, tractée elle aussi par un Scania identique aux deux autres !

On la découvre ici quelques années auparavant à l'époque ou le tracteur n'avait pas encore revêtu les couleurs grises des autres convois...

Quelques temps plus tard, ce fut d'ailleurs au tour de la remorque de changer de peau, accordant ainsi de façon définitive tous les convois du métier dans les mêmes tons très soignés !

Textes et photos : Julien M.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×