Les convois de Mr Lenoir (2)

Si les passionnés ont été ravis de voir les camions de Mr Lenoir être préservé pour de longues années encore, ils le seront d'autant plus en sachant que sa caravane a pu l'être aussi ! Ce véhicule, qui selon les sources de certains forains aurait été construite par Mr Grattepanche, avait été mise en circulation au cours des années 50. Pesant tout de même 9 tonnes, elle était jadis tractée au fil de sa tournée par le tracteur Fédéral dont on a précédemment parlé. La voici photographiée au temps de son heure de gloire sur le même terrain qu'elle s'apprête à quitter aujourd'hui.

Le rouge bordeaux et le blanc étaient les couleurs dans lesquelles notre forain avait assortis plusieurs de ses convois : le Fédéral, mais aussi le Citroën. 25 ans d'immobilisation sur le terrain ont malheureusement terni la peinture de la caravane.  Mr David Ballant, un forain venu de Belgique et passionné par les caravanes anciennes a pourtant été séduit par elle et s'est mis dans l'idée de lui redonner le coup de jeune qu'elle méritait !

Si elle ne possède pas le lanterneau traditionnel de certaines caravanes belges Buggenhout, le charme de cette caravane est surtout du à cette petite pergola de forme arrondie présente à l'arrière très courant dans les années 50 et 60.

Il ne reste plus qu'à lui fixer son "V" et à l'emmener sur un porte-char...

Ni une, ni deux, la caravane attelée à un tracteur agricole trouve sa place sur le porte-char en question. Impensable de la faire rouler jusqu'en Belgique après tant d'années de repos... La montée en douceur le long des ridelles fait tout de même passer l'arrière du chassis à quelques centimètres du sol !

Tirée au maximum vers l'avant de la remorque elle ne pose ainsi aucun problème de porte à faux à l'arrière. Des sangles la maintiennent de plus solidement au porte-char.

Le convoi peu habituel pour les passants lui fait traverser une toute dernière fois Loon Plage. Bientôt une centaine de kilomètres d'autoroute la séparera de sa région d'origine...

Pour une photo aussi originale, vous ne pouvez que féliciter notre ami Didier, qui arrive à immortaliser cette caravane qui lui est si chère même quand elle passe à près de 100km/h sous son nez !

Pas un adieu, mais très prochainement une résurrection, car Mr Ballant travaille depuis un an à la restauration de la caravane. Selon lui le résultat devrait être sans pareil !

Affaire à suivre donc...

Textes : Julien M.

Photos : Didier M.

Remerciements : Georges "Pilou" Lenoir, David Ballant, Fabian Wartig.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×