Grenoble

Le Grenoble est un circuit des neiges d'un petit diamètre, qui n'a pourtant rien à envier aux plus grands. Il tourne au gré des saisons sur des fêtes de tailles diverses du Nord Pas-de-Calais, telles que Avesnes sur Helpe, Fenain, Leforest, Cambrai ou encore Bouchain...

Le métier est à la base un ancien monstre des mers, datant de 1947, et reconverti depuis longtemps en circuit des neiges. En témoigne son toit ouvert au milieu qui lui donne un charme très particulier.

Parcourant donc la région depuis plusieurs décennies, le métier est passé dans des tons différents de couleurs, mais toujours sur le thème des sports d'hiver.

En témoigne d'ailleurs ci-dessus son dernier restylage depuis 2012...!!

Le métier a évidemment été scrupuleusement entretenu toutes ces années pour nous parvenir aujourd'hui en si bel état. Sa charpente en acier et son plancher en alu lui assurent évidemment une plus grande longévité que le bois!!

De nuit, sous la lumière des projecteurs, le métier ne fait pas du tout son age et remporte toujours un franc succès!!

Retrouvons le à présent lancé à pleine vitesse. Rien à redire sur ses voitures typiquement dans le style circuit des neiges avec en prime de vrais phares. 

Celles-ci ont au fil des années été repeintent à maintes reprises : jaunes dans les années 80, puis rouges dans les années 90, ou encore aujourd'hui blanches mais garnies de vagues de quatre couleurs...

L'arriére des voitures est lui aussi pourvu de feux, qui ont eu aussi été changés depuis les années 90. En guise d'anneaux olympiques elles étaient autrefois pourvues du sigle Audi qui ne manquait pas de rappeler le symbole des Jeux!!

La décoration de son tunnel des plus simples, représentant sans doute un glacier, est surmontée des lettres au nom du manége "Grenoble". Les petits skieurs acrobatiques se rajoutent ensuite sur la paroie, succédant à des petits chalets et des sapins dont il était pourvu par le passé.

L'entrée du tunnel ne manque pas une nouvelle fois de nous rappeller le leitmotiv du manège, sans oublier les précieuses consignes de la direction.

La caisse décorée à l'origine comme un un chalet de montagne, a ensuite été repeinte en blanc, avant de finalement connaitre ces tons nettement plus modernes. Bienvenue dans le XXIème siècle...!!

Et voici donc la partie tunnel. Le grenoble à la particularité d'avoir 3 bosses et non 2, avantage qu'il doit à son passé de monstre des mers!!

Quant à la remorque centrale du manége, elle ne manque pas d'originalité lorqu'elle est en convoi avec sa bâche resemblant aux mythiques chariots du far-west.

C'est aussi l'occasion de la découvrir avec sa caisse encore dans ses anciennes couleurs...

Voici le métier en montage à présent, à ce stade le kiosque est déjà bien avancé et le rail déjà fixé.

A ce stade, on arrive faclement à imaginer le Grenoble alors qu'il n'était encore qu'un monstre des mers, ne serait ce que par la charpente de son toit et ses 3 bosses qu'on aperçoit clairement d'ici...

A la base du montage du métier : la remorque centre biensûr autour de laquelle se monte toute la structure.

Seule variante et de taille, le Grenoble n'a pas de semelle, il faut dont le monter à l'aide de l'un des bras déjà muni de sa roue et de la faire tourner sur le rail au fur et à mesure qu'on installe celui-ci...

Voici donc la roue en question qui sert à guider les forains pendant le montage. La roue pouvant faire un tour complet sans dérailler, c'est l'assurance que le métier est bien calé. Ensuite seulement vient la partie haute du kiosque...

Quant à la mécanique, elle est fixée sur l'arrière de la remorque. A noter que cette dernière est assez basse, ressemblant plus à un plateau et dépourvue de ridelles.

Le kiosque une fois monté, les forains s'attaquent maintenant au tunnel et à l'enseigne!

Au fil des années, le Grenoble a évidemment connu un certain nombre de camions. Dernier en date, ce très beau Scania double essieu arrière. Mais le métier a aussi par le passé connu des Saviem SM240 qui ont malheureusement été arrêté au milieu des années 90...

C'est donc cet impressionnant Scania 26t qui tracte le centre du métier les jours de convoi.

Le Scania fait donc désormais équipe, tout le long de l'année, avec ce Renault Prémium.

Précédemment, le métier possédait un autre couple de camions : 2 Renault R340. Ce sont ces camions qui avaient succédés aux Saviem dans les années 90. Le premier de ces Renault R340, occupait donc les fonctions du Prémium.

Le voilà dans sa version d'origine, avant le passage par la peinture en 2007...

Quant au second R340, il s'agissait de celui-ci.

Avant d'être à son tour remplacé par le le Scania, ce camion typiquement forain aura accueilli quelques temps la cabine de son confrère ; la caisse de celui-ci aytant servie entre temps à équiper le Prénium...!!

Le hasard du net et les multiples forums de passionnés font encore une fois bien les choses et m'auront permis de retrouver au moins une photo des deux illustres Saviem du Grenoble, qui n'existaient encore jusque là que dans mes souvenirs...!! Cette photo dont je ne connais malheureusement pas l'auteur, semble avoir été prise à Avesnes sur Helpe (59) dans les années 80. Au détail près qu'en fond ce n'est pas le Grenoble que l'on voit, mais le Megève Express...!! Pour le second porteur Saviem il faut avoir un peu d'imagination : il s'agissait du même modèle, à cabine marron aussi et pourvu d'une caisse blanche, anciennement frigorifique.

Textes : Julien M.

Photos : Julien M. et Didier M.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site