America Sings

Datant de la fin des années 60, et après moultes propriétaires et transformations, l'America Sings (anciennement "Galaxie") parcourt toujours les fêtes foraines  du Nord-Pas-de-Calais.

D'un petit diamètre, et avec seulement 18 voitures, ce petit métier conçu sur une remorque articulée pourvu à l'avant de la caisse et à l'arrière de la mécanique, ne manque pas pour autant de charme, soigneusement remis au gout du jour par son dernier propriétaire sur le thème du rock'n roll et des USA!!!

Un métier très coloré qui ne manque pas de taper à l'oeil...!

On est en effet loin des illustres skieurs face à cette Marylin plus vrai que nature...

... Ni face à ce Elvis qu'arbore le deuxième côté du tunnel.

Sur le décor de centre du tunnel, lui aussi impeccable, on reconnaît entre autre les célèbres Blues Brothers! La partie haute du métier a de plus été entièrement refaite pour soutenir le décor et maintenir toute la structure du métier, qui entre temps a laissé de côté son ancienne toiture.

Les pourtours du manège n'ont pas non plus été oubliés, eux aussi décorés dans la même thématique, notamment avec cet Oncle Sam apostrophant la clientèle...!

La caisse quant à elle est pourvu d'un petit escalier donnant sur l'extérieur du métier et qui évite à la clientèle d'être happé par le manège une fois en route en longeant de trop près les voitures.

Derrière le tunnel, une bâche de fond bien évidemment, sur laquelle est inscrit le nom du manège.

Le voici donc encore avec son toit quelques temps plus tôt avant cette définitive transformation. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que ce métier est modifié de la sorte, étant à l'origine pourvu d'une charpente en bois, comme la plupart des circuit de son époque. Celle-ci avait déjà été remplacé par son précédent propriétaire par celle-ci de forme plus bombée et non pointue comme l'originelle. Les voitures en résines qui sont les modèles typiques arborées par les métiers Goulem et Sobema sont restées vierges de tout éclairage, comme elles étaient fournies à l'origine par le constructeur. A la même époque, des métiers comme le Transalpin arboraient déjà ces mêmes voitures. Le nouveau propriétaire a su leur donner le coup de jeune qu'elle méritaient en les repeignant dans des couleurs plus vives.

Et voici à quoi ressemblait le tunnel quelques temps avant tous ces changements, du temps de la Galaxie. 2 époques différentes...

Pour le convoi et le montage, le métier est on ne peut plus pratique, puisqu'il ne forme qu'un seul et même convoi! Une remorque articulée sur laquelle sont montées la mécanique et la caisse et qui transporte aussi un certain nombre d'éléments du métier, notamment la partie basse (semelle et chevalets).

Ce type de remorque analogue à celle de l'Alaska ou du Grenoble était très répandue dans les années 60 et 70, servant de base au montage, le manège se montant entièrement autour d'elle.

Ces remorques correspondent au rayon du manège, avec à une extrémité la caisse et à l'autre la mécanique. La fameuse Marylin Monroe, véritable mascotte du métier reste quant à elle sur le centre du métier.

La caisse repose quant à elle sur l'avant du côté de la flêche.

Elle a la particularité de se déployer vers l'avant, donnant ainsi une surface plus qu'appréciable pour la personne aux commandes. Elle est de plus décorée à l'éfigie de Mickael Jackson.

Quant au porteur qui l'accompagne pour le transport du reste du métier, il s'agit d'un Renault Magnum à caisse savoyarde. Il transporte à lui seul els voitures et le décor, l'essentiel du métier trouvant place sur la remorque.

Textes et photos : Julien M.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×