Auto-skooter Debus (ex-Delière)

Ce manège de marque Reverchon entièrement montable manuellement et pourvu de 6 poteaux, parcourt encore les fêtes du valenciennois.

En guise de façade : une rangée de drapeaux européens!

Entre temps, le bas du trottoir a été refait, laissant de côté déifinitivement les bordures aux trois bandes de couleurs qu'on trouvait sur tous ces manèges reverchon et qui permettaient de les identifier au premier coup d'oeil.

Sur certaines fêtes, il affiche encore ses bancs d’origine dont les pieds s’illuminent par des néons.

Les caches-poteaux eux aussi illuminés par des néons ont entre temps cédé la place à des cabochons multicolores.

Et voici le métier quelques années plus tôt quand il arborait encore ses superbes cache-poteaux d’origine!

Sur la piste, une majorité de Spaces, cotoient quelques Furyos et aussi une ou deux Atlantas qui ont survécus à plusieurs générations de jeunes chauffards!

Dans le fond du manège on trouve encore la bache d’origine en toile qui continue de faire perdurer le charme d’époque sur les fêtes d’aujourd’hui!

Et voici la remorque-caisse du manège, de couleur rose et blanche.

Plusieurs convois sont évidemment nécessaires au transport d’un skooter montable : à commencer par cette semi col de cygne à trois essieux arrières et qui transporte à elle seul l’essentiel du kiosque!

 Cette seconde semi d'un volume équivalent à la précédente, transporte entre autres les voitures.

Cette fonction était occupée auparavant par cette petite semi mono-essieu. Elle est ici tractée par un Renault Magnum qui avait donc la charge de la remorquée alternativement avec la semi à trois essieux.

Après un passage par la peinture, revoici le Magnum, toujours en service en 2013, avec un bas de caisse repeint en rouge.

Il a finalement laissé sa place à un Scania quelques années plus tard...

A l'époque de la semi mono-essieu dédiée au transport des voitures, le métier était aussi pouvu de ce porteur DAF 1600 des années 80. Il avait repeint dans les mêmes tons que le Magnum.

Le revoici dans sa première version, quelques années plus tôt... Il a depuis continué sa carrière foraine, en transportant désormais un manège enfantin.

Textes et photos : Julien M.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site