Auto-skooter Duriez

Le skooter Duriez, sur remorque depuis quelques années, tourne principalement sur la côte d'Opale et dans les Flandres, comme ici à la fête de Watten (59), où il monte tous les ans en août.

Il dispose d'une belle façade qui se déploie sur l'avant du métier.

Celle-ci est évidemment décorée sur une thématique moderne, comme beaucoup de skooters récents.

Le centre du métier et le système de relevage sont dissimulés par ce panneau, lui aussi décoré, dans le thème des Pirates des Caraîbes cette fois!

La bâche de fond a elle un charme un peu plus rétro, notamment avec ces Marylin plus vraie que nature...!

... ou encore ce Jean-Paul Belmondo tout droit sorti d'un film policier des années 80!

De derrière, elle porte l'inscription Dodgem (auto-skooter).

Sur la piste, une batterie quasi complète de Reverchon Furyo, toutes impeccable.

Ce modèle est d'ailleurs trés reconnaissable par ses phares arrières cerclés de plastique noir si caractéristiques...

Les revoici en plein action! Quelques Cobras se mêlent aussi à elles sur la piste.

Comme tout métier sur remorque, ce métier a la particularité de tenir sur un seul et même container.

Le voici placé et prêt à être déplié de part et d'autre. La caisse a déjà été placée elle aussi.

Une fois le dolly retiré, le container est posé sur le sol et prêt à être déployé.

La semelle prend position de chaque côté.

Puis les tronçons de piste en recouvrent l'ensemble. Ensuite viendra le tour de la charpentee...

Revoici le métier en convoi, tracté par un Scania 144.

Le kiosque et la caisse forment donc un premier convoi.

Le Scania tracte ensuite cette semi col de cygne en tôle crénelée. Elle sert au transport des voitures.

La voici vu de derrière avec son imposant hayon si caractéristique à ce type de chargement.

Ce porteur Scania 142 des années 80 sert quant à lui d'atelier.

Et voici l'ancien kiosque du skooter Duriez. Un métier soutenu par 4 poteaux seulement, ce qui n'est pas forcément courant.

Vue sur sa façade colorée qui lui donnait tout le charme qu'avait les skooters des années 70-80.

Il serait d'ailleurs ici presque méconnaissable sans la présence de celle-ci, tant elle occulte par son inclinaison sa bache arrondie.

Revoici l'ancien métier à l'occasion de son démontage juste après la fête de Loon Plage. 2 vastes semis se partageaient donc son chargement.

La col de cygne crénelée accueillait déjà à l'époque les voitures. On la retrouvera ainsi quelques années plus tard peinte en gris.

Entre temps, elle aura aussi connu une couleur rouge. A noté aussi le rideau arrière dont elle était pourvue, et qui cédera ensuite la place au hayon.

La seconde semi était encore plus impressionnante, notamment par ses coffres. La voici remise dans les même tons que la précédente ce qui lui confère aussi un sacré coup de jeune! Pas de place perdue dans un tel véhicule, on aperçoit d'ici les plaques de piste et les éléments de la semelle. Ces derniers trouvaient aussi de la place sous la remorque dans les vastes coffres.

Par la suite, elle sera elle aussi repeinte en gris. La forme de coffres qui encadre parfaitement les roues lui donnait vraiment une allure originale. des formes qu'on ne trouve vraiment que sur les véhicules forains.

Et revoici enfin cette impressionnante semi dans sa toute première version. Encore un véhicule qui aura eu une longue carrière foraine...!

Textes : Julien M.

Photos : Didier M. et Julien M.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×