Auto-skooter Duparcq

Le skooter Duparcq tourne principalement dans l'Aisne et l'Oise participant aussi bien à des petites fêtes qu'à des fêtes plus importantes comme Noyon (60) ou ici St Quentin (02) où il a été photographié en 2010. Il s'agit d'un kiosque Reverchon sur remorque de taille assez imposante et qui nécessite donc un transport adéquat.

Vue sur la façade qu'arbore le métier sur les plus grandes fêtes de sa tournée, comme celle de St Quentin

Retrouvons le sur la fête de Chauny dans l'Aisne un peu plus dégarni à cette occasion.

En plus de ses cache-poteaux décorés de flammes, le métiers disposent aussi de bancs typiques de skooters, formés de deux tubes d'aciers.

Et voici sa large piste où s'entre-choquent inlassablement les voitures...

Les voitures attendent sagement les futurs clients. Plusieurs modèles de chez Reverchon se cotoient sur ce métier ; autant de générations de voitures que d'années sur les fêtes pour les forains...

Le skooter Duparcq a notamment sur sa piste un jeu d'autos tamponneuses réalisé par Reverchon et sorti en 1974 : le célébre modéle Atlanta, trés apprécié par les skooteristes pour ses lignes révolutionnaires à l'époque et sa longue résistance malgrés les nombreux chocs auquels la voiture est soumise au fil des années! Elle est présente dans différents coloris bien distinctifs du constructeur comme le rouge, l'orange, le rose, le vert et le bleu lagon!

Et voici la caisse du mnège sur laquelle est inscrit son nom en néons rouges.

Une fois replié le kiosque forme un gros container, et cet essieu (ou "dolly"), lui permet d'être tracté comme n'importe quelle semi.

Le container ne suffit pas à transporter l'intégralité du kiosque d'un tel métier. cette semi col de cygne l'accompagne aussi dans cette tâche, acceuillant au passage des éléments de décors du manège.

Elle est tractée par ce Scania 112.

Seconde semi col de cygne et nécessaire bien évidemment au transport des voitures. Celle-ci se divise donc en 3 étages pour optimiser leur rangement et est munie d'un hayon hydrolique.

C'est un second Scania, un 113 cette fois, qui la remorque pour ses déplacement.

Voici donc les 3 semis du métier prêtes à prendre la route. Stationnées ici à Flavy le Martel (02), elles attendent de rejoindre St Quentin pour sa grande fête foraine du mois d'octobre. Le kiosque est ici tracté par le Scania 112.

Malgré ces 3 semis et ces 2 tracteurs, le skooter Duparcq n'a pas finit de nous épater avec ses convois... Cette originale semi mono-essieu sert quant à elle de groupe au skooter. Il s'agit en fait d'un ancien véhciule militaire reconverti depuis de nombreuses années en forain. Difficile d'imaginer que cette derniére à vu le jour en 1934 outre atlantique et débarquer un peu plus tard en normandie avec le reste des materiels en 1944...!! Elle est équipée sur son flanc droit de trois portes rideaux protégeant le groupe et d'un coffre permettant d'entreposer les cales et autres cables électriques.

Servant de centre de radio par les troupes Américaines durant la seconde guerre mondiale, elle s'est vu reconvertie en groupe par le pére du propriétaire et coule depuis une bien longue mais paisible carriére foraine...

La revoici quelques années plus tard en 2014, avec une nouvelle peinture!!

Autrefois tractée par un petit Berliet (voir plus bas...), c'est par la suite un Volvo F12 qui la pris en charge lors de ses déplacements.

La voici d'ailleurs prête à prendre la route avec les autres convois du métier, couplée à chaque déplacement avec la caisse.

Clou du spectacle avec ce Berliet, qui tractait autrefois l'incroyable remorque du groupe...!! Il s'agit d'un TLR10 de 1959. Employé à l'origine par un transporteur de Laon (02) il entama ensuite sa carrière de skootériste, service qu'il assura sans problèm jusque 2012 avant d'être vendu à un collectionneur!! Une carrière des plus incroyable!! Du tracteur il est ainsi passé au porteur "chassis court", sa sélette ayant cédé la place à cette petite caisse crenélée à capucine.

Si il ne tractait plus la semi du groupe depusi longtemps, il n'en est pas moins qu'il remorquait à chaque convoi la caravane des forains, elle aussi d'époque et toujours splendide!! Le voici donc en 2010, photographié de bon matin, au bord d'une petite route de l'Aisne, nous donnant presque l'impression qu'on est revenu 40 ans en arrière...

Le hasard d'internet fait bien les choses, puisque j'avais déjà pu découvrir sur le site Oldfrenchtrucks ce petit Berliet dans sa version précédente. Un chanceux photographe l'avait ainsi repéré sous cette couleur "aubergine" qui ne lui allait pas si mal non plus... Depuis son acquisition par un collectionneur, il aurait retrouvé en toute logique sa vocation première de tracteur.

Textes : Julien M.

Photos : Didier M. et Julien M.

Remerciements : Jean-Luc P. et Stéphane G.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×